Nouvelle | Drogues, Médias 27 mars 2020

Pandémie et dépendance à l’alcool

Tremblements, nausées, hallucinations transitoires, et convulsions : ce sont tous des symptômes du sevrage d’alcool qui peut être mortel pour les gens qui en sont dépendants. En temps normal, les centres de désintoxication et les services hospitaliers peuvent accompagner le sevrage avec des soins médicaux appropriés.

Avec le COVID-19 par contre, les hôpitaux sont surchargés et la fermeture des commerces et des organismes met encore plus à risque ces individus. Pour assurer que tous se sortent sains et saufs de cette pandémie, il faut être créatifs et mettre en place des mesures comme les »wet shelters » qui ont démontré leur succès à Ottawa ou la prescription de médicaments pour le sevrage en pharmacie.

Alors que les personnes qui vient avec des dépendances sont appelées à réduire progressivement leur doses et à faire des réserves, nous rappelons qu’il est plus important que jamais de donner de l’argent quand vous croisez une personne dans le besoin.

De notre côté, nous continuons de militer auprès des instances pour des mesures d’urgences adaptées aux personnes en situation d’itinérance et aux personnes qui consomment des drogues.Écoutez les propos d’Ann Lalumière sur le sujet

Image by Michael Schwarzenberger from Pixabay 

Ann Lalumière, Coordonnatrice clinique des services en itinérance