Organisme

Plein Milieu rejoint les jeunes et les adultes fréquentant le territoire du Plateau Mont-Royal à travers l’action de travailleurs de rue, de travailleurs de milieu en établissements scolaires, d’intervenants en médiation sociale et par le biais de projets comme l’intégration en logement,l’animation d’un lieu d’accueil et la distribution de matériel de prévention (injection et inhalation).

Titre du poste

Travailleur de rue auprès des personnes autochtones en situation d’itinérance / UDII

Résumé du poste

Le travailleur de rue vise à améliorer la qualité de vie des personnes autochtones en situation d’itinérance qui se trouvent sur le territoire du Plateau Mont-Royal (les rues, les parcs, les métros, les ruelles, les organismes, etc.). Le travail exige
une compréhension des réalités et des enjeux reliés à l’impact de la colonisation sur les peuples des Premières Nations, Inuit, Métis. Les interventions sont axées sur la consommation (alcool et drogues), les pratiques sexuelles non sécuritaires, la violence, l’adoption d’habitudes de vie saines (hygiène, santé,alimentation, etc.), la guérison et l’amélioration des conditions de vie (défense de droits, recherche de logement, accompagnements, médiation sociale, etc.).

Les approches de réduction des méfaits et d’autonomisation (empowerment) sont au cœur de la pratique.

Le poste vise à offrir un soutien adapté culturellement aux personnes autochtones dans le respect de leurs cultures et de leurs besoins.

Tâches principales

Sous la supervision directe de la coordonnatrice clinique, le travailleur de rue sera responsable des tâches suivantes :

  • Assurer une présence régulière dans les milieux de vie des personnes autochtones (organismes, rues, ruelles, parcs, appartements, bars, etc.);
  • Créer des liens significatifs et offrir un soutien émotionnel sous forme d’écoute active ;
  • Intervenir selon l’approche de réduction des méfaits et favoriser l’autonomisation des personnes rencontrées ;
  • Proposer des références et des accompagnements vers des services culturellement adaptés pour répondre aux besoins des personnes rencontrées ;
  • Offrir du support et accompagner les personnes rencontrées dans leurs démarches en fonction de leurs besoins (santé, justice, hébergement, besoins primaires);
  • Développer des relations et travailler en collaboration avec les ressources autochtones et allochtones du milieu au niveau local et régional ;
  • Soutenir les personnes en prenant part à des rassemblements et des événements communautaires / culturels ;
  • Distribuer le matériel d’injection, d’inhalation et les préservatifs (selon les protocoles mis en place par Plein Milieu) et en favoriser l’accès ;
  • Participer activement aux rencontres d’équipes et à la préparation de celles-ci ;
  • Travailler en équipe et de façon autonome;
  • Participer à l’élaboration du plan d’action de l’organisme ;
  • Prendre part aux sessions de formation et à la supervision offerte à Plein Milieu ;
  • S’engager dans un processus et des activités de bien-être et d’autosoins;
  • Représenter les communautés et les personnes autochtones au sein de l’équipe et de nos partenaires ;
  • Travailler en collaboration avec les membres de l’équipe afin de créer un milieu inclusif, sécuritaire et positif ;
  • Effectuer les tâches connexes (entrer les statistiques liées aux interventions, rencontres avec des partenaires, présences au site fixe, etc.).

 

Exigences

Formation : Les personnes avec ou sans diplômes sont invitées à postuler. Le vécu est considéré comme une formation valable par l’employeur. Les formations et les expériences en toxicomanie, en itinérance et en santé mentale sont jugées
pertinentes.

Connaissances requises : excellente connaissance des effets de la colonisation sur les Premières Nations, les Inuit et les Métis et des effets du traumatisme intergénérationnel, bonne connaissance de l’approche de réduction des méfaits
et de la toxicomanie.

Compétences et aptitudes requises : écoute active compatissante, communication non violente, flexibilité et adaptabilité, autonomie, compétences organisationnelles et en gestion de temps, capacité à utiliser un français et un anglais de base dans un contexte de travail. La maîtrise d’une langue autochtone est considérée comme un atout. L’expérience vécue et le fait d’avoir connu l’itinérance, le travail du sexe ou la consommation de substances sont considérés comme des atouts.

L’employeur favorise l’embauche des membres des Premières Nations, Inuit ou Métis et s’engage à offrir un soutien et une supervision adaptée aux besoins de la personne qui occupera le poste.

 

Conditions

Heures semaine
35 heures (du mardi au samedi)

Salaire
17,50$ à 18,10$ À partir du mois d’avril et en fonction de la convention collective en vigueur

Nature du poste
contrat d’un an avec possibilité de renouvellement

Comment postuler

Envoyez votre CV et votre lettre de motivation avant le 06 mars 17h à l’attention d’Ann Lalumière.
Courriel : ann.coordo@pleinmilieu.qc.ca
Seules les personnes retenues pour une entrevue seront contactées.
Date limite pour postuler
Le 06 mars 2020